La cystite : les règles d’or pour s’en prémunir

La cystite est synonyme de calvaire pour toutes les femmes qui en ont déjà souffert. Elle survient, sans crier gare, et peut littéralement vous gâcher la journée. Vous êtes nombreuses à subir cette infection car une femme sur deux y est confrontée au cour de sa vie.

Mais, chez UniversPara, nous sommes toujours à vos cotés. Nous allons vous aider à comprendre cette infection et comment s’en prévenir.

 

De quoi parle t-on?

 

La cystite ou infection urinaire est une inflammation de la paroi de la vessie qui touche essentiellement les femmes.VESSIE , INFECTION

La raison en est purement anatomique. En effet, l’urètre des femmes mesure environ 2 à 4 cm. Il est donc beaucoup plus petit que celui des hommes (15cm). De plus, notre urètre est très proche de l’anus et de la vulve, ce qui est loin d’arranger les choses.

En effet, cette infection est causée à 90 % par des bactéries, les escherichia coli ou colibacilles qui sont naturellement présentes dans la flore intestinale et donc dans l’anus. Elles sont inoffensives pour notre organisme, mais lorsqu’elles se déplacent dans la région génito-anale, elles se multiplient dans les urines et adhérent aux parois de la vessie. Cette action provoque l’inflammation de celle-ci : c’est la cystite.

Une cystite est le plus souvent une auto-infection, c’est à dire une contamination par les bactéries de son propre corps.

Il s’agit d’une des infections les plus courantes qui, si elle est mal soignée ou en cas de récidive, peut provoquer une pyélonéphrite ( infection des reins ) et dans les cas les plus graves une septicémie (infection générale grave).

 

Quels sont les symptômes d’une cystite ?

cystite

Les personnes sujettes aux cystites reconnaissent immédiatement les signes d’une infection urinaire :

  • Des brûlures avant et pendant la miction
  • Une envie fréquente de faire pipi ( pollakiurie) mais avec seulement quelques gouttes à chaque tentative
  • Une sensation de lourdeur dans la bas ventre
  • Une urine trouble avec une forte odeur
  • Dans 30 % des cas, quelques pertes de sang ( hématuries ), synonymes d’une inflammation de la vessie
  • Des démangeaison et / ou irritations vaginales

 

 

 

Le saviez-vous ?

Contrairement aux idées reçues, il n y a pas de douleur lombaire ni de fièvre lors d’un épisode de cystite.

 

Pour une confirmation des symptômes, vous pouvez effectuer une analyse d’urine dans un laboratoire ( avec ou sans ordonnance ) ou avec un test urinaire Mylan My Test Infection Urinaire.

 

Quels sont les facteurs qui déclenchent une cystite?

Les causes de l’infection urinaire ou cystite sont multiples et il est important de les connaître pour s’en prémunir :

  • le rapport sexuel : la cystite n’est pas une maladie sexuellement transmissible, cependant, le taux de bactéries dans l’urine est alors multiplié par 60. De plus, les bactéries, habituellement présentes dans la sphère génitale, remontent dans la vessie au moment du relâchement du périnée lors d’un rapport sexuel.
  • Le port des vêtements trop serrés ou en matière synthétique, une hygiène trop agressive et/ou non adaptée peuvent perturber le microbiote (les bonnes bactéries présentes dans la sphère uro-génitale) et générer une cystite.
  • La grossesse, lorsque bébé fait pression sur l’ensemble du système urinaire, de même que la ménopause, suite à la baisse du taux d’œstrogène.
  • Les escherichia coli raffolent du sucre, c’est pourquoi les personnes diabétiques sont également plus prédisposées aux infections urinaires.

Enfin, buvez de l’eau, cela vous sera toujours bénéfique, d’autant plus que l’urine a tendance à « stagner » dans la vessie, et cela peut favoriser la colonisation bactérienne.

 

Les germes responsables de la cystite ?

escherichia colis cystite

On l’a vu, le principale suspect est l’escherichia colis. D’autres bactéries, de la famille des entérobactéries, comme le staphylocoques saprophyticus, le Proteus mirabilis, et klebsiella pneumoniae  peuvent également être incriminées dans le développement de l’infection urinaire.

 

 

Comment prévenir les cystites ?

 

Comme vous avez pu le constater, la plupart des facteurs qui déclenchent une infection urinaire sont les conséquences de nos actes. C’est pourquoi des solutions simples existent pour éviter une cystite :

  • Pensez à boire 1,5L d’eau par jour et à aller uriner dès que le besoin s’en fait sentir
  • Immédiatement après chaque rapport sexuel, il est fortement conseillé d’uriner (même quelques gouttes)
  • Aux toilettes, on adopte les bons gestes d’hygiène : la règle de base est de toujours s’essuyer de l’avant vers l’arrière surtout après être allé à la selle.
  • On ne lave pas l’intérieur du vagin, il a son propre système autowash.
  • Privilégiez l’utilisation des soins adaptés à l’hygiène intime :

 

Rogé Cavaillès Soin Toilette Intime Extra Douxroge cavailless hygiene intime

Ce soin lavant est enrichi en prébiotique pour nourrir les bonnes bactéries. Un extrait de calendula, aux vertus apaisantes, est libéré toute au long de la journée.

 

 

 

 

aloe vera intimeAloeVera 100% Gyn Aloe Soin Lavant

Ce gel lavant vegan est adapté à votre intimité. Il hydrate et protège les zones intimes en respectant son équilibre délicat grâce à son Ph neutre. Il contient de l’aloe vera pur, de l’extrait de mauve, du tea tree et du calendula ainsi que des pré et probiotiques.

 

 

Une cure de probiotiques spécifiques à la flore intime permet une meilleure défense contre les mauvaise bactéries, c’est pourquoi, nous vous proposons :

Biocyte Longevity Microbiote Intime Vegan 14 Comprimés Iprad Bioprotus Femme Sphère Intime 14 Sticks

 

Votre meilleure alliée naturelle pour prévenir les cystites est la cranberry car elle évite une fixation des bactéries au niveau de la paroi de la vessie.

Notre sélection pour prévenir une cystite

 

New Nordic Cranberry 30 Compriméscanneberge cystite

Une formulation ultra clean : ne contient pas de gélatine, de sucre, de sel, de gluten, de levure, de soja, de sésame, de produits laitiers, de poisson, de crustacés, de fruits à coque et d’arachide. Il convient aux végétariens et aux végétaliens.

 

Symbiosys Cytalia 30 Sticks Orodispersibles

La cranberry est associée à 2 souches bactériennes encapsulées pour renforcer la flore vaginale et prévenir des infections de l’appareil uro-génitale.

 

NH-CO Uricare 84 Gélules 

Une formule innovante qui contribue au bon fonctionnement et au confort du système urinaire grâce à son complexe de plantes (boswellia et hibiscus) et d’acides aminés traditionnellement utilisés pour stimuler l’élimination rénale.

 

Quels sont les traitements ?

 

En cas d’infection urinaire, la première chose à faire est de bien s’hydrater pour vider correctement sa vessie. Des plantes comme la bruyère, la busserole, la queue de cerise et la canneberge seront de très bons alliées pour agir contre la cystite.

Pour plus d’informations sur les règles à suivre en cas de cystite notre article “La cystite : Comment agir naturellement“ saura vous aider.

 

Articles associés

Les Fleurs de Bach: des fleurs pas comme les autres

Les Fleurs de Bach: des fleurs pas comme les autres

Les Fleurs de Bach sont déclinées en 38 essences naturelles de fleurs. Leur nom est hérité du Docteur Bach qui a longtemps travaillé sur les actifs naturels des fleurs. L’objectif principal des Fleurs de Bach est de vous permettre de mieux gérer votre état...

Huile végétale de Rose Musquée

Huile végétale de Rose Musquée

  L’huile végétale de rose musquée est très riche en Oméga 3 & 6. Elle est l’alliée des peaux sèches et des peaux matures grâce à son pouvoir régénérant, assouplissant et nutritif. Elle contient également différentes vitamines et phytostérols aux propriétés...

Pin It on Pinterest